Les émotions

Définir les émotions

Une émotion est une réaction brutale de courte durée à un changement de l’environnement. ce changement peut être interne, comme par exemple une douleur dans le corps, ou le changement peut être externe comme l’irruption soudaine et imprévue d’une personne dans une pièce.

La manifestation de l’émotion va entraîner des modifications physiologiques (les poils se hérissent, les battements du cœur s’accélèrent, les pupilles se dilatent..) des modifications comportementales (des expressions faciales ou vocales) et des modifications mentales, subjectives.

Les émotions primaires sont les suivantes: la peur, la colère, la tristesse, la joie, le dégoût, la surprise.

La manifestation physiologique de la joie s’exprime par le sourire…

Les émotions existent dans toutes les cultures et également dans d’autres espèces animales, elles servent à la survie de l’individu. Darwin, en son temps, a avancé qu’elles servaient directement à la survie des espèces. La peur permet d’échapper à un prédateur, la colère de défendre un territoire par exemple.

Une émotion est différente d’un sentiment du point de vue de la durée, le sentiment va s’inscrire davantage dans la durée, comme par exemple le sentiment amoureux alors que l’émotion est plus brève.

des expressions faciales pour exprimer la joie ou la tristesse? la surprise ou le dégoût?

Actuellement il est nouveau d’avoir une vision unifiée des émotions en interaction avec d’autres fonctions cognitives. Antonio Damasio en tant que neurologue a fait avancer cette vision des émotions du point de vue des neurosciences. La technique ou encore les progrès de l’imagerie médicale ont également fait avancer la recherche en permettant par exemple, de mesurer concrètement les aspects physiologiques réactionnels tels que l’accélération du pouls cardiaque ou une sudation renforcée.

Face à l’expression d’une émotion sur le visage d’une personne, notre cerveau traite l’information , d’abord il repère l’émotion, cherche à l’identifier, à la comprendre. La neuro-imagerie permet ainsi de mieux comprendre chez l’homme ce qui se passe dans son cerveau pendant différents états émotionnels.

Les neurosciences sociales se sont intéressées aux réactions que l’on ressent les uns vis-à-vis des autres, l’émotions est importante car c’est la première étape pour entrer en contact avec l’autre.

Sources: Catherine Belzung Biologie des émotions De Boek (2007)

Sophie Schwartz, David Sander Au coeur des émotions Le Pommier (2010)

Les émotions dans la classe

Du côté des enfants

En classe, les élèves sont traversés par des émotions tout au long de la journée. Elles influent fortement sur les interactions sociales , sur leur bien être et sur leurs apprentissages. L’incompréhension de ces émotions, leur non reconnaissance voir parfois leur négation dans l’enceinte de la classe est à questionner : en effet, dans une enquête du CNESCO sur la qualité de vie à l’école (1), les auteurs indiquent que plusieurs centaines d’études montrent la corrélation entre la maitrise des compétences socio-émotionnelles et la réussite scolaire ainsi qu’une baisse significative des problèmes de comportement lorsqu’un travail spécifique est mené sur ces compétences en classe. Ils indiquent également les effets bénéfiques sur l’estime de soi ainsi que sur le stress.

C’est pourquoi CAREducativ propose de mener des activités pédagogiques dédiées à l’identification et la gestion des émotions quelque soit l’âge et le niveau des élèves :

  • Identifier ses émotions, les percevoir, les nommer, en repérer les caractéristiques principales, les décoder, être à l’écoute des manifestations que l’on ressent,
  • Gérer ses émotions, apprendre à les réguler,
  • Développer son empathie : Identifier les émotions des autres, pouvoir se mettre à leur place et percevoir ce qu’ils ressentent.

(1) : Cnesco (2017). L’école française propose-t-elle un cadre de vie favorable aux apprentissages et au bien-être des élèves?Dossier de synthèse. https://www.cnesco.fr/fr/qualite-vie-ecole/

Le tétraèdre des émotions

Nous vous proposons une activité qui permet aux enfants de prendre un temps pour s’intéresser à leurs propres émotions. Fabriquer ce tétraèdre aura une utilité pour prendre conscience de l’importance et aussi de la variété des émotions au fil de la journée. Vous pouvez imprimer le patron ici, il est à découper, à colorier selon le code couleur, à coller. Posé sur la table, le tétraèdre sera ensuite orienté de manière à renseigner sur l’émotion ressentie à un moment précis. Cet outil va aider l’enfant à identifier précisément l’émotion qu’il peut ressentir confusément mais également à prendre conscience des émotions ressenties par ses camarades.

Du côté de l’enseignant

Tout comme les élèves, l’enseignant est traversé par différentes émotions tout au long de la journée. Mais gérer ses émotions, dans le contexte de la classe, dans un environnement qui laisse peu de temps pour l’introspection et peu de place pour la mise à distance tant l’enseignant est sollicité en permanence, n’est pas toujours aisé. Il est donc important de prendre des temps pour faire le point sur soi, sur ce que l’on ressent, pour mettre des mots, pour prendre un moment pour respirer, pour éviter de réagir de manière impulsive.

Comment prendre ce temps en classe ?

C’est grâce à la communication autour de ses émotions que l’enseignant pourra lorsqu’il en sentira le besoin, se donner un temps pour faire le point sur ses émotions et les gérer et que ce besoin sera compris par les enfants : ainsi, on peut utiliser deux outils, à afficher sur un mur ou derrière son bureau, à portée de vue des enfants, qui permettent à l’enseignant de communiquer à ses élèves ses émotions et ses besoins :

La roue des émotions de l’enseignant

Elle permet à l’enseignant d’indiquer quelle est son émotion, de mettre des mots sur ce qu’il ressent. Elle permet à l’élève de comprendre ce que ressent son enseignant. Elle permet d’engager le débat : « Lorsque tu as fait/dis cela… voilà ce que j’ai ressenti. » Elle permet aux élèves de comprendre que leurs actions, leurs paroles peuvent affecter leur enseignant. Vous trouverez le modèle à télécharger ici.

Le bouton pause

Il permet à l’enseignant d’indiquer à ses élèves qu’il a besoin de faire une pause afin de prendre un temps pour gérer ses émotions. Son introduction en classe passe par une explication simple et claire, suivi d’ un temps d’échange avec les élèves. Il est à afficher à côté de la roue des émotions de l’enseignant. Lorsque l’enseignant, le retourne, il signifie à ses élèves qu’il a besoin de prendre un temps pour maitriser ses émotions. Il peut être associé à un temps de respiration, de relaxation que l’enseignant prendra avec ses élèves. Ce temps de pause est suivi d’un temps pour mettre des mots sur ce qui s’est passé : « Lorsque tu/vous as/avez fait/dis cela… voilà ce que j’ai ressenti. J’ai eu besoin de faire une pause, de prendre un temps pour respirer, pour me calmer… Maintenant je ne suis plus en colère/triste…, nous pouvons communiquer ensemble sereinement ». Vous trouverez le modèle à télécharger ici.

Memo Quizz

Un quizz pour tester vos connaissances sur les émotions